25 octobre : du Catamarca au Jujuy

p1030990-1024x684

 

 

Nous quittons Fiamballa et tentons de prendre une piste incroyable, que nous nommerons le chemin de l’Inca. Nous pensons qu’il doit bien dater de cette époque. Construit à flanc de montagne, la piste est soutenue par des murets de pierres sèches. Environnées de cactus, la piste est incroyable. Nous passons des à-pics, comblons des trous de pierres afin de pouvoir avancer mais après quelques frayeurs, nous serons définitivement bloqués par un éboulement de terrain : la piste est effondrée. Nous faisons demi-tour mais quelle aventure !

p1030983-1024x684
p1030984-1024x684
p1030981-1024x684

Depuis que nous sommes arrivés dans la région du Catamarca, nous découvrons la culture indienne de l’Argentine. Les habitants sont typés indiens, les villages ont un caractère particulier avec les maisons en adobe, l’artisanat andin est présent partout.

Nous allons découvrir dans les ruines de Shincal que les Incas étaient les envahisseurs de la région, avant les Espagnols. Shincal est un “petit Macchu Picchu” : c’était un sanctuaire inca et une cité administrative avec ses temples, ses lieux de vie….

Malgré un soleil de plomb, nous suivons notre guide avec intérêt !

Le temple du soleil est à l’exact opposé du temple de la lune. Entre les deux, une grande place dominée par une sorte de terre-plein haut où prenait place le cacique durant les fêtes.

p1030999-1024x684
p1040006-1024x684
p1040007-1024x684

 

Mortiers creusés dans la pierre, pour écraser les grains.

Après les ruines de Shincal, direction les ruines de Quilmes. Les Quilmes étaient un peuple indigène, ayant construit une incroyable forteresse entre la sierra et la rivière. En Argentine, c’est le peuple qui a résisté le plus longtemps aux Espagnols. Ils n’ont été battus que vers 1660, et ils ont été déportés vers la côte atlantique pour construire Buenos Aires. Soit dit en passant, la Quilmes est maintenant la bière nationale argentine, qui n’a pas beaucoup de goût ! triste destin !

Nous passons la nuit à l’entrée du parc, afin de le visiter tôt le lendemain matin

p1040037-1024x684

A l’entrée, nous découvrons une famille de 6 cactus et nous nous identifions immédiatement !

p1040010-1024x684
p1040013-1024x684

La forteresse est construite à flanc de montagne. Elle a compté plus de 200 000 habitants et était dotée d’une très bonne organisation sociale.

p1040025-1024x684
p1040017-1024x684
p1040021-1024x684

Nous trouvons à tous les coins de maison des mortiers en pierre. Les enfants s’y mettent de bon cÅ“ur, mais Ferréol découvre avec douleur que cela nécessite une certaine technique pour ne pas s’écrabouiller les doigts!

p1040023-1024x684
p1040050-1024x684
p1040051-1024x684
p1040041-1024x684

Les enfants parcourent les ruines, et s’imaginent des destins d’indien avec le nom qui correspond…

Voici Tatou Curieux

p1040077-1024x684

Fleur de Cactus

p1040081-1024x684

Puma Agile

p1040085-1024x684

Et Chinchilla Doré !

p1040105-1024x684

Voila notre tribu préférée !

p1040069-1024x684

Nous trouvons beaucoup de majesté aux cactus.

p1040056-1024x684
p1040060-1024x684

 

 

Voila à quoi ressemble un cactus mort (nous, bêtement, on ne savait pas qu’il y avait une structure en bois sous les épines !)

p1040115-1024x684
p1040114-1024x684

Nous reprenons la route, direction Cafayate, et nous découvrons que les cactus s’invitent également dans les champs de vigne !

p1040183-1024x768
p1040118-1024x684
p1040122-1024x684

 

 

Cafayate est une petite ville qui nous a beaucoup plu. Entourée de vignobles, la ville est à taille humaine et nous décidons d’y passer 3 jours dans un petit camping aux portes de la ville.

p1040130-1024x768

Benjamin s’essaie à la cuisson du poulet à la mode argentine. Une grande réussite !

 

 

 

 

 

 

Au camping, nous rencontrons Heinz, un Suisse, avec qui nous avions parlé sur la plage de Bahia Blanca, à Puerto Madryn, aux portes de Valdès, un mois plus tôt ! Lui, il a fait le tour de l’Argentine dans le sens inverse et nous nous recroisons à Cafayate ! Nous passons une bonne soirée ensemble et il nous donne quelques bons tuyaux pour la suite de nos aventures au Chili. Merci l’ami et bonne route !

p1040127-1024x768
p1040133-1024x768

Notre Ferréol est patraque depuis plusieurs jours, fièvre, maux de ventre. Le samedi soir nous décidons de l’emmener chez un médecin car la fièvre ne baisse pas. Rien de grave, juste une bonne angine ! Après une piqure d’antipyrétique dans les fesses, la fièvre a baissé : la méthode est un peu sévère mais ça marche bien !

Il faut dire que nous étions sous de bonnes auspices !

p1040136-1024x768
p1040139-1024x768

Dimanche à la sortie de la messe, nous croisons les scouts et pensons bien fort aux cousines !

p1040146-1024x768
p1040155-copie-1024x769

Un drôle d’arbre sur la place de Cafayate avec une grosse bosse. A y regarder de plus près, il ne faut pas se coller dessus !

p1040159-1024x768
p1040160-768x1024
p1040172-1024x768

Nous nous régalons de délicieux empanadas de “la Casa de las empanadas”. Les enfants découvrent dans les cuisines l’art de ce délicieux petit chausson, généralement fourré d’un mélange de viande, d’oignons, d’Å“ufs durs, ou de jambon et fromage. Dans ce restaurant, nous découvrons d’autres variétés délicieuses. On va dire que c’est comme une crêpe, on met ce que l’on a sous la main dedans!

p1040174-1024x768
p1040177-1024x768
p1040179-1024x768

Nous découvrons aussi à Cafayaté le Vino Torrontes fait de ce cépage torrontes que nous ne connaissions pas. C’est un vin blanc sec et fruité avec de délicieuses touches d’agrumes.

De Cafayate à Salta, nous traversons la Quebrada de la Conchas, une vallée incroyable avec encore une fois des paysages grandioses !

p1040187-1024x768
p1040188-1024x768
p1040192-1024x768
p1040198-1024x684
p1040199-1024x684
p1040208-1024x684

Nous passons une journée à Salta pour essayer de trouver de quoi réparer notre panneau solaire. Ce sera moyennement fructueux, mais l’occasion de manger dans un mémorable boui boui très couleur locale !

p1040219-1024x768
p1040213-1024x768

Nous découvrons un joli slogan sur l’emballage de nos gâteaux ! Tout un programme pour les Six aux Amériques !

p1040281-copie

Le bivouac suivant nous amène au bord d’un lac où nous allons découvrir un véritable festival d’oiseaux magnifiques !

p1040283-copie-711x1024
p1040288-copie
p1040306-copie-1024x767
p1040313-copie
p1040392-copie
p1040390-copie-988x1024

Au bord du lac, spatules, ibis…

p1040349-1024x768
p1040353-1024x768
p1040369-1024x768

Il fait chaud, et bien que les fonds soient boueux, il est tentant de se mettre à l’eau.

p1040375-1024x768
p1040377-1024x768
p1040384-1024x768
p1040362-1024x768
p1040345-1024x768

 

Benjamin bricole pour refixer le panneau solaire…

 

 

… et le soir venu nous sommes envahis de moucherons. Mais pas les inoffensif de chez nous, de véritables suceurs de sang, qui nous poursuivront sur notre prochaine étape !

p1040258-1024x768

En reprenant la route le 2 novembre, jour des défunts, nous passons devant un cimetière et assistons  à une coutume locale à laquelle nous ne nous attendions pas ! Pour nous, le jour des défunts veut dire chrysanthèmes, vent froid, manteaux, mains engourdies par l’eau gelée pour nettoyer les tombes… Rien de tout cela dans la province du Jujuy ! C’est haut en couleur ! Devant le cimetière, s’alignent d’innombrables étals : vendeurs de fleurs fraîches, vendeuses de guirlandes et de couronnes de fleurs en plastique, stands avec de la nourriture, des boissons… et l’on mange et l’on boit, et toute la famille est là du plus grand aux plus petits !

p1040398-1024x768
p1040399-1024x768
p1040400-1024x768